Plan ile de ré

Découvrez les villages de l’île de ré

Un territoire entre terre et mer, chargé d’histoire qui présente une nature unique. Au fil des saisons, laissez vous charmer par les fortifications ancestrales sauvegardées, les balades au grand air, sur la plage ou dans les vignes.

Le long des dix villages, c’est un havre de paix qui propose un large choix d’activités et de découvertes. En vélo, en bateau ou simplement à pieds, l’Île de Ré nous surprend toujours, pour le plus grand bonheur de ses habitants et de ses visiteurs !

La spécificité de l’île de Ré se lit dans ses villages à l’habitat regroupé. Les hommes ont dû, se regrouper face aux menaces des vents et de l’océan. Chacune des dix communes a une originalité à découvrir, dans cette mosaïque de paysages.

Rivedoux-Plage est le premier village traversé.

Trois communes ont des ports d’attache avec une ambiance particulière qui y règne. La Flotte, Saint-Martin-de-Ré et Ars en Ré : balades le long des quais en admirant les bateaux, changement de paysages à chaque marée et ballet des navires rentrant ou sortant du port.

Sainte-Marie-de-Ré est un long village entouré de champs, on s’y perd en partant à la découverte de ses rues escarpées. Le centre du village est très décalé par rapport à l’église.

La Flotte présente un habitat regroupé autour du port et de son vieux quartier.

Saint-Martin-de-Ré respire l’histoire fortifiée de Ré, ses façades datant du XVIIème siècle et son enchevêtrement de ruelles invitent à se replonger dans le passé maritime et militaire de l’île.

Le Bois Plage est voué au tourisme, grandes marches sur la plage et l’important marché sont des détours à ne pas manquer.

La Couarde charme par ses venelles envahies par les roses trémières et l’esprit de vacances qui y règne. Les maisons sont tournées vers la plage.

Loix, sur sa presqu’île, est un village qui a préservé son côté sauvage, entouré de marais salants.

Ars en Ré est la porte vers un autre paysage, on pénètre ici dans l’univers des marais salants, des étendues d’eau habitées par les oiseaux. Les maisons sont tassées autour de l’église tandis que le port est un peu à l’écart du village.

Saint-Clément-des-Baleines vit au pied de son phare, emblème de l’île de Ré.

Enfin, après avoir suivi la longue route sinueuse, nous arrivons aux Portes-en-Ré. Les façades blanchies à la chaux, l’étroitesse des rues, les maisons penchées et la végétation luxuriante font de cette dernière étape un petit paradis bien mérité, si on est arrivé en vélo !